Principes

L’objectif de cette chirurgie (Nymphoplastie) est de diminuer la taille des petites lèvres et de les symétriser lorsque cela est nécessaire pour les normaliser visuellement et supprimer la ou les gènes en rapport.

Anesthésie

Cette chirurgie peut être réalisée sous anesthésie locale ou générale en ambulatoire ou avec hospitalisation selon le contexte.

Bilan spécifique

Pas de bilan propre à cette chirurgie.

Pour le détail du bilan avant anesthésie :
Voir Bilan systématique AL si Anesthésie locale.
Voir Bilan systématique AG si Anesthésie générale.

Préparation

Entre première consultation et intervention,

  • Pour les détails de la prise en charge et la feuille de route entre la première consultation et l’intervention, voir Dossier Anesthésie Générale AG qui détaille l’organisation pratique des interventions réalisées sous anesthésie générale.
  • Pour les détails de la prise en charge et la feuille de route entre la première consultation et l’intervention, voir Dossier Anesthésie Locale AL qui détaille l’organisation pratique des interventions réalisées sous anesthésie locale.

Juste avant l’intervention

  • Nouvelles photos.
  • Dessin de la plastie à réaliser et photos des dessins.

Technique

Une fois la région désinfectée, une infiltration est réalisée le long du dessin pour diminuer les saignements lors de l’incision.
L’excès labial en trop est retiré, les sutures sont réalisées après contrôle des saignements.
Pansement léger et petit slip de protection.

Suites et éviction

1 – Suites et éviction sociale

Dès que possible cicatrice à l’air et douches mais pas de bain avant 1 mois.
En attendant en guise de petit pansement, serviettes hygiéniques.
Œdème et ecchymoses (bleus) sont fréquents et normaux.
Vêtements amples.
Reprise activité sexuelle et sportive à un mois.
Une éviction sociale n’est pas systématique et doit être adaptée à l’activité profesionnelle.

2 - Soins dans les suites

Diminution de l’activité générale

  • L’activité générale doit être diminuée, pour diminuer les saignements et les œdèmes dans les suites.
  • Le sport n’est pas recommandé le premier mois.
  • L’activité générale doit être diminuée également pour attribuer pendant la convalescence plus d’énergie à la cicatrisation et la rendre plus courte.
    • Tout ce qui n’est pas indispensable et qui implique des efforts est prohibé.
    • Les courses ont été faites avant l’intervention, tout comme l’achat des médicaments.
    • Du repos, du repos et encore du repos.
    • Pas de voyages ni de déplacement dans les 5 jours.
  • En raison de l’influence néfaste de la Nicotine sur la cicatrisation, fumer n’est pas recommandé.

Des antalgiques peuvent être utiles selon les besoins.

3 – Consultation post opératoire

Visite de contrôle post opératoire (non facturée) à J5 pour retirer le pansement !
Entre temps, le panty est laissé en place et les douches limitées sous le nombril at au gant de toilette sous les bras.

4 - Premier Bilan

  • Première consultation de bilan à trois mois.
  • Bilan définitif à un an.
  • Ces consultations ne sont pas facturées, elles font parties de l’intervention ainsi que toutes les autres en rapport avec l’intervention et qui pourraient être nécessaires.

5 – Imperfections et complications

Ce sont essentiellement des inégalités de longueur moindres mais persistantes ou des asymétries insuffisamment corrigées.
Elles peuvent être l’objet de retouches.
Sinon ce sont des cicatrices à l’esthétique aléatoire.

Alternatives

Aucune lorsqu’il s’agit de diminuer la taille.

Interventions associées

Aucune en particulier.